Yémen : une dénonciation formelle

Brève
06/10/2017

L'ONU vient de classer sur une « liste noire » la coalition qui mène une guerre féroce au Yémen. En tête de cette coalition se trouve l'Arabie Saoudite. Cette liste noire dénonce les pays qui ont tué ou mutilé des enfants. 700 enfants ont été officiellement victimes au Yémen et sans doute bien plus, car plus de 10 000 personnes ont été tuées en trois ans dans cette guerre.

Classement ou pas, la dictature saoudienne bénéficie du soutien inconditionnel des puissances occidentales, dont la France. Ce sont ces mêmes puissances qui ont plongé le Moyen-Orient dans un chaos sanglant où les victimes se comptent par centaines de milliers et les déplacés par millions. Les États-Unis, la Grande Bretagne et la France n'apparaissent pas sur la liste noire de l'ONU. Ils devraient pourtant y figurer au premier rang !