La Réunion

SFR: des travailleurs jetés dehors

Brève
08/04/2017

SFR va supprimer 157 postes à La Réunion à partir du mois de juillet prochain.

Ces licenciements maquillés en "départs volontaires" font partie d'un plan plus vaste de 5000 suppressions d'emplois en France.

Le groupe Altice, dont fait partie SFR-Numericable, annonçait en 2016 17,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires. C’est loin d’être une entreprise en difficulté.

Mais dans la guerre que se livrent les opérateurs de téléphonie pour s'arracher les uns  les autres des parts de marché, les salariés, après avoir été pressés comme des citrons, sont sacrifiés pour que les actionnaires accroissent leurs profits.

Voilà pourquoi, comme le défend Nathalie Arthaud, il faut interdire les licenciements, plaie ouverte par laquelle le chômage est sans cesse aggravé.